Header
Ombre-haut
Carousel_coop_ration-_non_aux_r_ductions

Face à la volonté de la commission des finances du Conseil national de réduire les montants destinés à la coopération au développement, le groupe Alliance Sud, en collaboration avec de nombreuses organisations, a décidé de réagir. En tant que fédération valaisanne de coopération, Valais Solidaire soutient leur action.

 L'Appel contre la faim et la pauvreté gagne des voix chaque jours. Donnez-lui la vôtre.

En Suisse, l’aide publique au développement (APD) constitue actuellement 0.5% du revenu national brut (RNB). Ce pourcentage couvre non seulement les financements accordés à la coopération Nord-Sud, mais aussi les frais des requérants d’asile en Suisse. La commission des finances du Conseil national désire voir passer l’APD à 0.4% du RNB. Si elle semble modeste sur le papier, une telle baisse aurait pourtant des conséquences dramatiques sur le terrain !

Les coupes affecteraient principalement la coopération à proprement parler, c’est-à-dire l’ensemble des projets de développement. Ces derniers sont destinés à garantir à moyen ou long terme une amélioration pérenne de la qualité de vie des bénéficiaires – à la différence de l’aide humanitaire, dont le but est de fournir un secours immédiat dans une situation de fragilité. La réduction au 0.4% forcerait la Suisse soit à quitter un quart des pays où elle œuvre, soit à demeurer dans tous, mais en abandonnant certains projets et en agissant avec des montants trop faibles pour apporter un changement significatif.

Valais Solidaire estime qu’un engagement humain et financier sans délai envers les populations victimes de conflits ou plongées dans la détresse pour des raisons économiques ou environnementales est indispensable. Mais la fédération pense aussi que la clé d’un vrai mieux pour le monde réside dans un développement durable, qui permet l’autonomie et le bien-être des populations. Pour ces raisons, Valais Solidaire s’engage aux côtés d’Alliance Sud dans sa décision de lutter contre des coupes budgétaires destructrices.  

Dernières nouvelles

En savoir plus:

  • Pour prendre connaissance des différents billets et communiqués d'Alliance Sud sur le sujet, c'est ici
  • Pour lire l'article de R. Longet (directeur de la Fédération genevoise de coopération), "Investir dans la coopération au développement, c'est investir dans notre avenir", cliquez